Orageuse

Avouez que le goût d’Arpège vous manquait. Son sillage aux effluves de chèvrefeuille, son regard obscur à l’éclat magnétique, cette inéluctable attraction qui vrille les sens et étourdit l’esprit. Violette sait de quoi je parle, au plus profond d’elle.

🌿« Son prénom. Son prénom au bout de la langue. Arpège. Deux syllabes balles de fusils. »

Car la douleur la hante maintenant : une plaie immense qui palpite sans cesse et étouffe sa raison, un supplice qui renait au moindre ressenti de cette fragrance envoûtante, au moindre souvenir de ce pays des Muses où il vit, lui, sans elle.

Déracinée, bancale, incomplète, Violette est désaccordée. Le chagrin d’amour, issu d’une rupture violente et inéluctable, est comme un poison qui la gangraine. Une passion brisée en plein vol, séparant deux mondes, deux êtres, deux corps, deux cœurs. « Cousus l’un à l’autre ».

Il suffit d’un bref regard sur cette couverture dont la sensualité inquiétante électrise un peu pour qu’on replonge, éperdument dans la poésie des mots de Joanne Richoux.

« Une brise liquide éclabousse ma peau. »

Car oui, Violette va repartir au pays des Muses, enflammée, déterminée. Le grondement sourd d’une lutte intérieure résonne, de l’électricité dans l’air, un danger qui pulse. 
Désirs et cauchemars se percutent dans cet univers organique hybride, où les êtres vivants, humains, animaux ou végétaux sont connectés.

« Il pleut des dragées de soleil. Et des étoiles. Elles s’extirpent de la terre et explosent en milliers de confettis. »

Les fleurs parlent, les végétaux dansent, les éléments de la nature convoquent tous les sens. Cette langue inventive, gourmande, poétique, musicale, se glisse entre les lignes pour distiller des associations d’images électrochocs et inviter le lecteurice au plus près des émotions ressenties par les protagonistes : désir, plaisir, jalousie, violence, amitié, vengeance… Anapeste, Dièse, Cadence, Sonate, Syncope, la symphonie de ce grisant conte initiatique reprend…

Ne pas en dire plus mais inviter à retourner dans ce pays merveilleusement troublant et exalté pour y goûter l’essence. 


Autrice : Joanne RICHOUX
Edition : Gulf Stream – collection Echos – 288 pages – 16 euros
Année : Juin 2020

De la même autrice chez Gulf Stream
– Désaccordée (chroniqué ici)

Chez Actes Sud Junior :
– PLS (chroniqué ici)

Chez Sarbacane : 
– Marquise
– Les Collisions
– Toffee Darling

 

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *