La princesse et le dragon

Talents Hauts (c)
Talents Hauts (c)

Il était une fois une princesse qui s’appelait Elisabeth et qui devait épouser un prince nommé Ronald. Bon, jusque là, rien de très original… Voilà qu’un dragon s’amène, décide de brûler le château et kidnappe… le prince ! Ah, voilà quelquechose d’étonnant. Enfin, un livre où les princesses peuvent décider d’aller sauver leur prince et non l’inverse.

Avec beaucoup d’efforts, de malice et d’ingéniosité, la Princesse habillée d’un simple sac en papier – puisque ses vêtements ont brûlés – arrive à ruser le Dragon prétentieux et libère son prince.

Suspens… la princesse épousera-t-elle le prince ? Un prince comme Ronald qui lui reproche d’être dans un état lamentable, de sentir la fumée, bref de ne pas ressembler à la princesse parfaite ? Vous feriez quoi vous ?

Auteur : Robert MUNSCH
Illustrateur : Michael MARTCHENKO
Edition : Talents-Hauts
Année : 2015

Note : 13/20

Continue Reading

Arthur : J’en ai marre des fées !

marre des fees« J’en ai marre des fées, elle m’embêtent tout le temps ! »

Avez-vous déjà entendu cette remarque autour de vous ? Si oui, vite écrivez-moi, je suis curieuse de savoir comment s’appellent ces petites coquines de fées.

Plus sérieusement (mais pas trop quand même), Arthur en a marre des fées qui le poussent à faire toutes sortes de bêtises. Elles se baignent dans le bol de céréales du petit déjeuner et pour éviter d’en avaler une, Arthur est obligé de cracher sur la table. À l’école, elles l’obligent à faire des grimaces en classe, à jeter une tartine dans les toilettes, à bombarder les copains de la cantine avec des petits pois. Au goûter, elles renversent le pot de miel sur la table… Moralité, Arthur se fait gronder et punir par tout le monde, sa maman, sa maîtresse et la dame de la cantine. « Ce n’est pas moi, c’est les fées ! » tente-t-il d’expliquer à chaque catastrophe. Mais personne ne veut le croire, alors Arthur en a vraiment marre des fées, non mais sans blague !

Heureusement que ces friponnes ailées savent se faire pardonner : le soir, grâce à elles, Arthur n’a pas peur du noir, car elles lui racontent une histoire sur son oreiller. Arthur s’endort alors sereinement et rêve qu’un jour il se mariera avec les fées !

Un petit livre plein de poésie et d’humour, comme toujours chez Gudule. On retrouve le trait de crayon du papa de Lola (Les mots doux, l’île aux câlins…) qui revisite le quotidien de ce petit coquin d’Arthur à l’imagination bien débordante.

 

Auteur : Gudule

Illustrateur : Claude K. Dubois
Edition : Nathan Jeunesse – Etoile filante

Année : 2002

Note : 18/ 20

Voir le blog de Gudule

Continue Reading

Prout ! Crotte !

Seuil Jeunesse
Seuil Jeunesse

Un petit moment de blues ? Besoin de consoler votre tout petit qui a un gros bobo ? Allez, deux médicaments pas chers et efficaces pour retrouver le sourire. Et quel plaisir d’oser avoir ces titres dans sa bibliothèque, ça détonne un peu, c’est le cas de le dire 🙂

 

PROUT, PROUT, PPRRROUUUUTTTT !

Le petit éléphant n’en fait qu’à sa tête : à tout moment il pète. À table, cela fait un bruit épouvantable et ça sent mauvais l’oeuf pourri.

Ricochet (c)
Ricochet (c)

À la piscine, il fait bouillir l’eau du bassin. Dans la rue, il pète aussi, on dirait que l’orage approche. Même quand il dort, il fait des prouts si forts que la couette s’envole.

Tous les autres animaux en ont assez et le chasse de la ville. Même si le petit éléphant sait se défendre seul dans la forêt grâce à ses pets magistraux, les animaux finissent par trouver la ville bien calme et vont rechercher leur ami-péteur. Et si le petit éléphant pouvait se rendre utile en gonflant des ballons ? Oh oui, mais comment ?

Wouarf ! Enfin, on peut avoir le droit de dire « prout prout » sans se faire gronder.

CROTTE, CROTTE, CRRROOOOOTTE !

Seuil Jeunesse (c)
Seuil Jeunesse (c)

Un lapin qui mange des carottes, jusque là, rien que de très normal. Un lapin qui croque-croque-croque puis qui crotte-crotte-crotte n’importe où, alors là ça peut devenir très encombrant. Les animaux de la ville ne peuvent plus sortir de chez eux sans tomber sur les crottes malodorantes qui envahissent au fur et à mesure leur quotidien. Cela suffit ! Halte à la crotte ! Le lapin est jeté dans un grand trou, laissant ainsi tranquille le reste des animaux… Cependant, la vie est bien triste sans le lapin. Allez hop, ils courent le chercher mais… ils le retrouve assis sur une immense montagne de crottes ! Et si cela pouvait être utile ? Du ski sur herbe, on connait, mais sur ski sur crotte ? Et zou, en avant les glissades !

Niark, niark, une histoire de caca, pour une fois, ça détend.

Auteur : Bernadette GERVAIS
Illustrateur :  Francesco PITTAU
Edition : Seuil Jeunesse
Année : 1995

Seuil (c)
Seuil (c)

Note : 15/20

Vient de ressortir dans une nouvelle édition étincelante, avec « Pipi » en prime : à lire sans modération !

Continue Reading

Les fabuleuses poches d’Angélique Brioche

Gallimard Jeunesse (c)
Gallimard Jeunesse (c)

Encore une aventure incroyable sortie de l’imaginaire de Quentin Blake, l’illustrateur fétiche des livres de Roadl Dahl.

Ici, il s’agit de l’histoire d’Angélique Brioche et de son mystérieux manteaux à multiples, des poches à secrets et des à surprises. Une poche à souris et son fromage, une poche pour des parapluies quand le temps se gâte, une poche à maillots de bains quand le soleil revient… Et des poches encore plus incroyables : une avec des klaxons pour faire pouet-pouet bien fort, une poche à crocodile, une poche à casseroles… et une poche à éléphant. Décidément le manteau Angélique a tout du sac magique de Mary Poppins !

Beaucoup d’humour dans les ces grands dessins haut en couleurs, un peu de folie, beaucoup de poésie et de simplicité, un régal !

Auteur / Illustrateur : Quentin Blake
Edition : Gallimard Jeunesse
Année : 

Note : 14/20

Voir le site de Quentin Blake

Continue Reading

La sorcière de la rue Mouffetard et autres contes de la Rue Broca

contes rue brocaNON, CE N’EST PAS POSSIBLE, VOUS L’AVEZ OBLIGATOIREMENT LU !

Allez, avouez que vous avez eu un petit frisson en passant devant la porte de votre placard à balais en prononçant les mots suivants : « Sorcière, sorcière, prend garde à ton derrière ! »

Encore une jolie petite madeleine que ce recueil de nouvelles fantastiques où Pierre Gripari croque des personnages aussi invraisemblables que ce géant aux chaussettes rouges qui voulait se marier, cette paire de chaussures amoureuses inséparables ou presque, Scoubidou la poupée qui sait tout, la fée du robinet jeteuse de sorts, les secrets du Père Lustucru et de la Mère Michel, et surtout cette fameuse sorcière trépignant derrière la porte…

Venez pousser la porte du café parisien de Papa Saïd dans cette fameuse Rue Broca et laissez-vous envoûter par la magie de l’imaginaire de ce conteur génial, parfois insolent mais toujours drôle.

A raconter aux enfants dès 6 ans pour qu’ils aient ensuite l’envie de le relire tout seule et de refaire le voyage.

A VOS OREILLES :
Ecouter un extrait lu par La Licorne à Lunettes et Théa

Auteur : Pierre Gripari
Illustrateur : Puig Rosado
Edition : Gallimard Jeunesse – Folio Junior

Note 18/20


Du même auteur :
– Le gentil petit diable et autres contes de la Rue Broca

Continue Reading