Un amour de tortue

FC232_UnAmour_exe2.inddQue seriez-vous prêt à faire pour épouser celle que vous aimez depuis si longtemps ? M. Hoppy a un amour secret qui le brûle : il est amoureux fou depuis de nombreuses années de sa voisine du dessous, Mme Silver. Mais cette charmante femme entre deux âges n’a d’yeux que pour Alfred… sa tortue !

Avec beaucoup d’imagination, une pointe de folie et un grain de magie, M. Hoppy va mettre en place un stratagème malin pour conquérir le coeur de sa belle.

Encore une histoire délicieuse et plein de malice écrite avec toute la poésie de Roald Dahl et toujours aussi bien traduite. Un régal ! Et ces personnages hauts en couleurs ne pourraient prendre autant vie sans le coup de pinceau du génial Quentin Blake. Beaucoup de tendresse, beaucoup d’humour et de détails pétillants dans les illustrations.

Auteur : Roald DAHL
Illustrateur : Quentin BLAKE
Edition : Gallimard Jeunesse – Folio Cadet
Année : 1990

Note 15/20


Quel personnage de Roald DAHL êtes-vous ?

YES !!!! Je suis Matilda, j’adore ce livre !

Roald Dahl (c)
Roald Dahl (c)

Et vous ?  Faites vite le test sur le site dédié à l’auteur


Du même auteur :
– Charlie à la chocolaterie
– Matilda
– Un conte peut en cacher un autre
– La girafe, le pélican et moi
– L’énorme crocodile
– Le Bon Gros Géant
– Fantastique Maître Renard

Continue Reading

Vive la pluie !

Nathan (c)
Nathan (c)

Ce livre m’a tapé dans l’oeil pour son originalité, et c’était déjà en 2001. Sans doute une de mes découvertes du Salon du Livre Jeunesse de Montreuil à l’époque.

Dans le magasin de chaussures de Monsieur Basket, une paire de bottes rouges rêvent de sauter dans les flaques d’eau… Qui viendra les acheter ?  La sorcière Cracrabosse : non, elle est trop moche et ses pieds sentent le fromage, beurk ! Un gros ogre aux dents comme des épées et qui veut changer ses bottes de sept lieues : non les bottes sont trop rikiki, ouf ! Une petite fille tout de rouge vêtue : non les bottes sont trop grandes, zut elle ne pourra pas botter les fesses du loup ! Mince, les bottes rouges se désolent de ne pas trouver pieds à leur taille… Quand entre dans le magasin un monsieur à Barbe Blanche…

Avec les mots doux de Mymi Doinet, dèjà, on s’amuse à retrouver les personnages de contes célèbres : la fée Carabosse, le Chat Botté et ses bottes magiques, le Petit Chaperon rouge et même le Père Noël. Et cette paire de bottes rouges n’est pas sans me faire penser à la paire de chaussures amoureuses des Contes de la Rue Broca

Nathan (c)
Nathan (c)

Le principe original de cette collection « Petit Tandem » a été repris depuis par beaucoup d’éditeurs : une histoire centrale courte qui peut être lu par un adulte complice et des bulles intercalées dans le récit qui peuvent être lues par l’enfant. C’est simple mais malin : une lecture en 2 temps pour les enfants qui apprennent à lire. Deux niveaux proposés dans cette collection : Très facile, Facile.

Auteure : Mymi Doinet
Illustrateur : Marc Boutavant
Edition : Nathan Jeunesse – Collection Petit Tandem
Année : 2001

Note : 15/20

 

Continue Reading

Piccolo, Saxo et Compagnie

Thierry Magnier (c)
Thierry Magnier (c)

UN GRAND CLASSIQUE !

Si vous ne connaissez pas ce livre-CD, je vais bouder. Si, si !

C’est encore une brique qui a construit mon enfance, et, je suis sûre, celle de nombreux adultes de plus de 40 ans. Cette histoire racontée par la voix inimitable de François Périer a bercée mes premières années, j’ai dû écouter le 33T plus de 100 fois, ce qui fait qu’aujourd’hui je la connais par coeur.

Cette version illustrée par PEF colle parfaitement à l’univers merveilleux des instruments devenus des personnages, parfois un peu surréalistes.

Il s’agit donc de « La petite histoire d’un grand orchestre ».

Philipps (c)
Philipps (c)

Longtemps, les instruments de musique ont vécu sans se connaître et c’était bien dommage.

Un soir d’été, les Petits Violons, derniers nés de la famille des Cordes, coururent chez Grand-mère Contrebasse lui annoncer qu’ils avaient rencontrés par hasard de nouveaux instruments : une drôle de famille Saxophone. Après les présentations faites par Grand- Père Baryton de ses deux fils – le saxophone ténor et le saxophone alto – et de son petit-fils Saxo, le soprano, tous décident de partir à la recherche des autres familles du Royaume de la Musique.

Ils font donc la connaissance de la famille des Bois d’abord, cachée dans les arbres, et de Piccolo, puis de celle des Tambours et des Marteaux, et enfin celle des Cuivres.

Avec magie, la voix de François Périer (enregistrée en 1957) nous fait découvrir les différentes famille d’instruments, de façon indépendante puis en symphonie avec l’orchestre. Un beau conte musical pour prendre goût à la musique classique de façon ludique, où les instruments personnifiés vivent une aventure autour du monde.

Auteur : Jean BROUSSOLLE, raconté par François PERIER
Musique : André POPP
Illustrateur : PEF
Edition : Thierry Magnier
Année : 1957 (edition originale), ici 2002

Note : 18/20

Ecouter le début de l’histoire racontée par François Perier

Continue Reading

Youpi à l’école

Hachette (c)
Hachette (c)

On parle de grands livres fondateurs… Et bien, il en existe aussi des petits et pas si petits que ça, finalement. Ce livre est toujours dans ma bibliothèque et je l’ai racheté pour ma fille Théa dans une nouvelle édition. Chacun le sien, chacune ses souvenirs liés à ce livre, puisqu’il nous aura accompagné toutes les deux en tant que jeune lectrice.

Comme pour tous les enfants, le premier jour d’école primaire est un grand jour, et c’est le cas de Youpi : cartable en bandoulière, plume et encrier, calculs au tableau noir, jeux de billes dans la cour, le programme de cette première journée est dense.

Hachette (c)
Hachette (c)

Mais Youpi est un élève sage, qui s’applique, contrairement à Pouf et Noiraud. Mme Griset est très fière de lui, si bien qu’à la fin de la journée, notre petit écolier rapporte 3 bons points.

Un univers doucement rétro, un clin d’oeil à notre enfance mais des valeurs toujours actuelles sur le plaisir d’apprendre et les bandes de copains à l’école.

 

Auteur / Illustrateur : Pierre PROBST
Edition : Hachette – Petite Fleur
Année : 1955

Note : 16/20


Dans la même collection :
Youpi au Zoo

 

Continue Reading

Gloups

Ecole des loisirs (c)
Ecole des loisirs (c)

Déjà tout bébé, Gloups n’était pas très sage… mais très glouton. Cela arrive aux meilleurs d’entre nous, non ? Comment résister aussi quand on est un petit montre toujours affamé et qu’on a une petit soeur aussi craquante, un chien appétissant ?

Pour son premier jour d’école, Gloups écoute les recommandations de sa maman : « tu es grand maintenant et tu dois comprendre qu’on ne fait pas toujours ce qu’on veut dans la vie! » Gloups promet à sa maman de redoubler d’efforts mais les tentations sont nombreuses : dévorer les livres, raplaplater Loulou, croquer Martin pendant la sieste ou la jolie Rose… ahhhhh, c’est trop dur pour ce Gloupson.

Ouf, la journée est passée et ce petit monstre a su résisté, même au poisson rouge. « Bravo ! » le félicite la maîtresse qui s’approche un peu trop près…

Un livre à acheter tout de suite ! Si le sujet est classique – un petit monstre d’enfant qui fait plein de bêtises – le texte et les illustrations sont exceptionnelles d’originalité. On entre tout de suite dans l’univers un peu fou de Marianne Barcilon (Princesse coquette, la tétine de Nina) et on n’a pas envie d’en ressortir. C’est frais, c’est drôle et il y a toujours une jolie leçon à retenir.

Auteure : Christine NAUMANN-VILLEMIN
Illustratrice : Marianne BARCILON
Edition : Kaléidoscope – Ecole des loisirs
Année : 2008

Note : 16:20

Voir le site de Marianne BARCILON


Des mêmes auteure/illustratrice :
– La princesse coquette
– La tétine de Nina
– Pincesse copine en chef
– Un amoureux pour Nina
– Thomas n’a peur de rien

Continue Reading